Arapaima Gigas / Pirarucu

Poisson « Trophée » N°2

Arapaima Gigas

Arapaima Gigas / Pirarucu

Nom: Arapaima Gigas (Pirarucu)
Nom Thaï: Plah Chon Amazon
Espèce: Osteoglossidae
Régime: Carnassier
Origine: Amazonie
Longueur max: 5m
Poids max: 400kg
Record IGFA: 154kg

L’Arapaima Gigas ou encore Pirarucu (Brésil – origine d’une langue indienne amazonienne, signifiant « poisson rouge »), est LE plus grand prédateur d’eau douce au monde appartenant à la famille des « Osteoglossidae ». Natif d’Amérique du Sud, ce géant d’Amazonie a été introduit avec succès en Thaïlande dans les années 80′ pour le plus grand bonheur des pêcheurs sportifs. Sa tête est osseuse et son corps élancé, athlétique, couvert de grandes écailles, avec une structure en mosaïque. La couleur de ces dernières variant du vert olive au gris argenté passant par un rouge vif et en font un des plus beaux poissons « trophée ». Son dos très large est effilé vers la queue et porte une nageoire dorsale rejetée très en arrière. De part sa morphologie, l’Arapaima Gigas développe une vitesse incroyable lors de la capture de ses proies. Son régime alimentaire se compose de poissons, de crustacés et d’autres petits animaux mais parfois aussi d’oiseaux capturés en bondissant à la surface de l’eau. Ce poisson a une respiration aérienne obligatoire, il vient respirer en surface en utilisant sa vessie natatoire riche en vaisseaux sanguins, un avantage pour capter l’oxygène souvent rare dans les rivières d’Amazonie ou encore dans les eaux closes thaïlandaises. Ce poisson est donc en mesure de survivre dans les eaux où la teneur en oxygène dissous est très faible (0,5 ppm). L’Arapaima Gigas peut rester sous l’eau durant vingt minutes sans prendre de respiration à la surface.

Le combat de l’Arapaima Gigas est vraiment incroyable, ce dernier délivrant des combats & rushs incroyablement puissants et surgissant souvent hors de l’eau afin d’essayer de vous échapper. L’Arapaima Gigas est cependant un poisson très fragile, d’où la nécessité d’utiliser des hameçons sans ardillon et de le ré-oxygéner avant sa remise à l’eau. Lors des combats, montées d’adrénaline garanties!

Lieux de pêche

Cette espèce est présente dans une bonne partie des domaines de pêche privés de Thaïlande. Étant introduit artificiellement, vous ne rencontrerez pas l’Arapaima Gigas dans le milieu naturel Thaï.
Découvrez les domaines de pêche

Techniques de pêche locales

¹ Poisson mort posé
² À la mouche, au leurre [selon réglementation du domaine]
Découvrez les techniques de pêche