Domaines de pêche

Notre point de vue sur l’offre

Domaine privé

La majorité des offres en matière de pêche en eau douce en Thaïlande réside dans le privé. Il s’agit d’étangs creusés artificiellement pour la plupart et proposant généralement des hébergements. En faisant des recherches sur le web, vous noterez que bons nombres de domaines réputés appartiennent à des étrangers (Anglais pour la plupart) ou des Thaïs (véreux pour la plupart). De part notre expérience, ces derniers se soucieront plus de leur gagne pain qu’à satisfaire le pêcheur payant pourtant un fishing package élevé voire très élevé, et, encore faut-il toucher du (beau) poisson pour se convaincre de ne pas avoir jeter l’argent par la fenêtre.

Tout n’est pas perdu pour autant, nos « field testers » parcourent le pays du sourire à la recherche des « bons plans ». Contactez-nous pour connaitre les domaines les mieux notés, mais aussi, la liste noire synonyme d’attrape-touristes…

 

Domaine public

Vous ne trouverez quasiment pas de possibilité de pêcher à l’état sauvage (surpêche et surconsommation en sont les principales causes), hormis la pêche au Snakehead dans les grands réservoirs et les étangs abordant les rizières et celle à la Raie Géante d’Eau Douce dans les fleuves Maeklong, Mekong et Chao Phraya mais, ce, à des tarifs exorbitants: 17000THB minimum constatés pour 8h de pêche (prise non assurée…)